The Froggies Kitchen

27 June 2007

Tournedos sauce aux truffes, puree de celeri et petites asperges

Filed under: Viandes — Mily @ 18:56

Me revoila apres une petite absence, en fait j’etais tres occupee la semaine derniere. Pas mal de travail, un petit concert et un grand week end a Angers. Du coup, je n’ai pas beaucoup cuisine et donc je n’ai pas pu vous donner des recettes. Enfin, ce week end prolonge nous a fait du bien meme si le temps n’etait pas vraiment de la partie et que comme d’habitude nous avons couru partout pour reussir a voir tout le monde.

Bon revenons tout de meme un peu en cuisine…Hier j’ai eu envie de faire un bon petit plat pour nous remettre doucement de se sejour et gouter une bouteille de vin que ptit chou m’a offert pour mon anniversaire (il est gentil et pense a sa soeur en lui offrant une caisse de Lalande de Pomerol) . J’avais dans l’esprit de refaire un plat que l’on avait mange du cote de Marylebone lorsque le metro avait decide de ne pas me laisser rentrer tranquillement a la maison. Le restaurant etait vraiment sympathique, la decoration etait d’inspiration provencale, l’acceuil impeccable et les plats succulents 9c’est dommage je ne me souvient pas du nom). Je dois quand meme avoue que ca m’a fait bizarre d’y mettre les pieds car c’etait une clientele tres chic et comme j’y suis allee en jeans et baskets je me sentait un peu… bref je n’etais pas vraiement a mon aise. Donc en rentrant du travail j’ai ete faire un petit tour a M&S pour acheter les ingredients dont j’avais besoin et pour remplir le frigo qui etait totalement vide (mais ca c’est a cause des vacances). En rentrant je me suis donc mise a preparer ce plat , sans trop savoir ce que ca allait donner car je n’avais pas la recette. Au final je contente de moi, j’ai reussi a retrouver le gout de ce que l’on avait mange au restaurant, j’ai meme reussi a faire cuire le boeuf exactement comme on l’aime, bref une reussite totale! Je pense que l’on peut rajouter quelques brisures de truffes dans la sauce, ca n’en sera que meilleur mais j’ai un peu de mal a trouver ca par ici.

tournedos truffes.JPG

Pour la puree et les asperges
1 branche de celeri

2 pommes de terre de taille moyennes

1 cuillere a soupe de creme fraiche

100g d’asperge

Faire cuire le celeri coupe en troncons et les pommes de terre a la vapeur (environ 20 minutes). Mixer le tout, ajouter la creme fraiche, du sel et du poivre. Reserver (je fait rechauffer la puree au dernier moment au micro ondes). Faire cuire les asperges a la vapeur, les laisser refroidir et reserver.

Pour le tournedos et sa sauce aux truffes

2 tournedos

250 ml de bouillon de boeuf (knorr pour ma part)

1 verre de cantine de vin rouge (oui le Lalande de Pomerol, j’avais que ca de toute facon)

1 cuillere a cafe d’huile de truffe

2 cuilleres a cafe de maizena

Faire reduire a feu moyen le bouillon de boeuf et le vin rouge. Lorsqu’il n’en reste plus qu’1/3 ajouter l’huile de truffe et la maizena (prealablement delayee dans de l’eau froide). Baisser le feu et laisser epaissir. Pendant ce temps faite rechauffer la puree et faire cuire les tournedos. Quand ils sont prets, dresser les assiettes, napper le fond de l’assiette de sauce, mettre au centre de la puree de celeri, le tournedos dessus et decorer avec les asperges.

16 June 2007

Mustard prawn curry

Filed under: Poisson — Mily @ 14:14

Alors voila, hier, je recois un commentaire de Dorian me disant que j’etais invitee a faire quelques chose et un lien… Forcement comme je suis (tres) curieuse je clique sur le lien et je tombe sur Cuisine Metisse. Est-ce que j’aurais loupe un episode moi… Bon bref, je lis le post, je reconnais la plume de Dorian (j’ai quand meme l’impression que j’ai loupe un episode) et j’apprends que je suis invitee a donner une recette de curry. Je relis le tout attentivement et je me rends compte que non seulement je dois donner une recette mais en plus l’histoire qui va avec! Mais moi, je ne sais pas les raconter les histoires, enfin tout du moins par ecrit (a l’oral par contre je suis tres bavarde, et une histoire qui fait 5 minutes je prends 1/2 heure a la raconter). Donc j’ai reflechi toute la nuit pour savoir ce que j’allais bien pouvoir vous dire… On y va pour l’histoire de ma rencontre avec la cuisine indienne.

Quand j’habitait en France, un curry s’etait un plat tres simple avec du poulet, de l’oignon, de la creme fraiche et du curry en poudre (et des fois une pomme pour l’exotisme), bref rien de bien original. J’avais pourtant envie de gouter la cuisine indienne et je me suis decidee a essayer le seul restaurant indien d’Angers. Pas de chance, a chaque fois que j’ai essaye de telephoner pour reserver une table personne ne repondais. Et puis j’ai recontre cheri et au lieu de m’emmener manger dans un restaurant indien il m’a emmene a Londres… Mais nous avons vite decouvert un petit restaurant indien, juste a cote de chez nous, a chaque fois que nous passions devant ca sentait bon, le decord etait joli et les prix nous paraissaient raisonnable. donc un beau jour nous nous sommes enfin decide a ouvrir la porte de cet etablissement (probablement apres etre sorti du pub qui se trouve en face). Nous nous etions vraiement regales ce jour la. Et puis comme la premiere impression etait tres bonne nous avons decide d’y retourner plus souvent. Au debut c’etait juste de temps en temps pour se plaisir et c’est devenu plus frequent. Au bout d’un moment, je me suis dis que je pouvait peut etre essaye, moi aussi, de faire un curry. Apres un petit tour sur marmiton, je me suis decide pour le poulet makkhani et apres l’avoir teste je me suis dis que ce n’etait pas si difficile a faire, enfin presque, la cuisine elle a eu du mal a s’en remettre!

Un certains temps apres je suis allee a Paris ou j’ai recontre Emilie, elle avait tout prepare pour la journee shopping, le premier objectif etait le quartier indien. Elle m’a gentillement conseille sur les epices a acheter, et j’en ai profite pour acheter petit livre de cuisine sur les curry (il fallait bien que je sache comment les utiliser). Du coup en rentrant le soir chez les amis j’ai eu envie de faire un tout petit curry (a 3h du mat…) mais j’ai resiste car j’ai eu peur que sur le retour mes epices ouvertes se fassent la malle dans la valise. Une fois rentree sur Londres je m’y suis vraiment mise, j’ai essaye differentes recettes avec autre chose que du poulet et peu a peu je suis devenue accro…

Maintenant je trouve qu’un curry est un plat simple a faire, je jongle entre differentes recettes, j’ose en faire sans recette sous les yeux bref j’ai pris confiance en moi. Et pour courronner le tout il y a deux semaines de cela mon ancienne colloc est venue manger a la maison. J’allais oublie de vous dire quelques chose, mon ancienne colloc est nee en Angleterre mais ces parents sont originaires de Singapour, pour elle manger un curry c’est aussi courant que pour un anglais manger du fish and chips! Enfin, ce jour la, on a eu des petits problemes d’organisation, on ne savait pas si elle venait manger ou si elle passerait juste prendre un the et comme cheri voulait aller voir l’expo sur Dali… Bref, le bazar, on est rentre 20 minutes avant qu’elle arrive et en pour faire vite je lui fait un curry. Et bien elle l’a trouve parfait et m’a meme dis que si je le souhaitais elle demanderait a sa mere de me donner un cours sur les curry de singapour! Ce jour j’etais vraiment fiere de moi.

Maintenant j’aimerais beaucoup si Emilie , Helene et Claude-Olivier nous racontaient un curry!

mustard prawn curry.JPG

1 oignon2 gousses d’ail

1-2 piments rouge

2 cuilleres a soupe de gingembre frais rape

1 cuillere a cafe de curcuma

1 cuillere a soupe de jus de citron

300g de crevettes cuites et decortiquees (ca marche aussi avec des fraiches)

100ml de lait de coco

1 cuillere a cafe de graines de moutarde noire

1 cuillere a cafe de graines de cumin

Mixer l’oignon, l’ail, le citron, le gigembre et le curcuma. Faire fondre dans une casserolle un peu de ghee, ajouter le melange et laisser cuire jusqu’a ce qu’il brunisse legerement. Ajouter lesd graines de moutarde et de cumin. Quand elles commencent a sentir, ajouter le lait de coco puis les crevettes, laisser cuire jusqu’a ce que les crevettes soient chaudes. Servir sur du riz blanc.

10 June 2007

Galette au petit gout de paradis

Filed under: plat unique — Mily @ 18:00

Mercredi, en lisant tranquillement mon journal dans le metro (on s’occupe comme on peut dans les transports en commun), j’apprends qu’un nouveau magasin vient d’ouvrir “the whole food market”. Au debut, les articles se trouvaient uniquement dans les pages peoples car bien entendu les stars y sont allees pour l’inauguration, mais rien sur le magasin en lui meme. Et puis un ou deux jours apres des journalistes ont commence a s’interreser a ce magasin. J’ai bien entendu lu tres consciencement ces pages pour savoir un peu ce qu’il y avait d’exceptionnel dans ce magasin. Et je n’y ai pas appris grand choses, sauf que c’est une chaine de magasin americain specialiser dans le bio, bref, tres bobo tous ca! Je me suis quand meme dis qu’il fallait que j’ailles y faire un petit tour, juste pour voir, au cas ou. Donc samedi, je me suis motivee, j’ai attraper cheri par le bras (le pauvre, lui qui jouait tranquillement a la console) et je lui ai dit que l’on allait au “whole food market”. Apres un petit argumentaire pour le convaincre (cheri, ca va te faire du bien de sortir), nous sommes finalement parti! Le trajet a ete pour etre honnete un peu long, et oui on habite a Belzise park et ce magasin a eu la bonne idee de s’installer un peu loin a la station de metro High street Kensington (63-97 Kensington high street). En arrivant nous avons cherche un peu a tatons le magasin, est a un moment, nous avons apercu une longue file d’attente… Bref nous depassons la file d’attente et decouvrons que si nous voulont entrer dans ce magasin il va falloir attendre, du coup je regarde cheri et je lui dis “Tu es sur que tu veux y aller”, cheri me reponds que oui, “meme avec ce monde”, il me repond que l’on a passe autant de temps dans le metro pour rien! D’accord, on va attendre. Pour etre honnete a certains moments on ne sentait pas vraiment dans notre element entre une dame devant nous habillee en Chanel et le monsieur derriere avec sa Rolex… Du coup j’ai commence a penser que les prix devaient etre, comment dire, prohibitif!

Au bout d’un moment (une demi heure a peu pres) nous rentrons enfin dans le magasin. Et la sent bon le pain frais, on va les boulangers faire leur pain et les faire cuire. Apres un petit arret pour voir les differents pains (baguettes, boules, pain de campagne et surtout pas de pain de mie!) nous nous dirigeons vers le rayons epicerie au sous sol. Nous arrivont directement au rayon fruits et legumes, et la que du bonheur! Plein de champignon ((notament des shiitake frais), des haricots verts (tres longs, extra fin,…), des fruits du dragon, des graines germees (j’ai craque pour le melange afalfa-radis) et j’en passe. Puis nous avons continue a nous ballader, nous nous retrouve devant un stand ou l’on vous prepare votre sac de cafe (torrefaction et broyage, imaginer l’odeur), puis au milieu des huiles et vinaigre (on peut en gouter), des epices. Et au bout d’un moment nous sommes retrouve au rayon frais, avec la viandes (boeuf, veau, porc, volaille) et du poisson et des fruits de mers (j’ai apercu des coquilles St-Jacques avec leur corail, dommage que je n’avais pas de sac isotherme). Apres avoir fait le tour du sous sol (ca a pris du temps) nous sommes alles au rez de chausse, pays du fromage, des olives, des antipasti,… Vous ne pouvez meme pas imaginer la quantite de fromage, des meules partout, auusi bien du fromage anglais (Leicester, chedar, stilton) que des italiens et des francais (Osso iraty, crottins de chavignol, comte,…) avec des serveurs francais et en plus on peut gouter ce que l’on veut! Et puis juste a cote il y a le rayon charcuterie avec du pata negra, des jambons italiens,… Apres tout ca, nous n’avons pas le courage d’aller a l’etage pour voir le restaurent mais bon l’heure commencait a tourner et le panier commencait a etre un peu plein (je dois dire que j’ai ete tres raisonnable). Au final, j’ai achete, des graines germes afalfa-radis, de la fleur de sel de guerande (tu vois Muriel on en trouve sur Londres), du tamarin, du galangal en poudre, du poivre long, du saucisson (pour cheri), du chorizo de pata negra (trop bon), des bonbons a la caipirinha, a la menthe, de la farine de sarrasin et des tortillas-chips au mais bleu.

Bref ce magasin c’est le paradis sur terre, et en plus les prix sont vraiment raisonnable! Sauf si on craque pour le caviar et le vianaigre balsamique 60 ans d’age… Je conseil vraiment a tous ceux qui ont l’occassion de passer par la d’y aller et si jamais les blogeurs francophones londonniens veulent y aller on pourrait peut etre y aller tous ensemble! Au final, pour remettre de cette journee fantastique j’ai fait un petit plat bien francais que je n’avais pas mange depuis bien longtemps (pas facile de trouver de la farine de sarassin) et qui m’a permis de rester un peu plus longtemps la tete dans les nuages!

Galette bretonne.JPG

Pour 4 galettes

100g de farine de sarrasin

120ml d’eau

1 pincee de fleur de sel

garniture (oeufs, jambon de serrano, mozarelle, salade, tomates cerise)

Melanger la farine et le sel. Ajouter l’eau progressivement en continuant de melanger. Faire chauffer une poele (la mienne est un peu petite, c’est pour ca que je n’ai pas refermer la galette). Quand la poele est bien chaude mettre une noisette de beurre et enlever le surplus avec un sopalin. Mettre une louche de pate et faire tourner la poele afin que la pate s’etale partout. Faire cuire environ 3 minutes sur la premiere face. Retourner la galette, poser les tomates, le fromage et le jambon et laisser cuire jusqu’a ce que le fromage fonde. Poser la galette sur une assiette, mettre le reste de la garniture (salade et oeuf, penser a faire cuire l’oeuf pendant que la crepe cuit) et servir.

6 June 2007

Cheese cake hibiscus-gingembre

Filed under: dessert — Mily @ 18:36

Avant de commencer Muriel m’a invite a repondre a un petit questionnaire:

4 emplois que j’ai occupe:

Secretaire comptable

Comptabilite fournisseur

Assistante comptable

… Bref dans la compta mais dans beaucoup d’entreprises differentes!

4 films que je regarderais encore et encore:

Alladin (le dessins aninee)
Robin des bois (oui encore un dessins aninee)

L’integrule

Le best of des Inconnus

4 series ou emissions de TV que j’aime regarder:

Les guignols de l’info

Le zapping

Euronews

Les simpsons
4 endroits ou j’ai vecu:

St barthelemy d’Anjou

Angers

Londres

4 endroits ou je suis allee en vacances:

Salou (Espagne, que de souvenir)

Callas de Mallorca (1er vacances en amoureux avec cheri)

Hieres (j’etais petite mais j’ai un souvenir de cette grande maison et des petits dejeune sur la terrace)

Les saisies (pour les sports d’hivers)

A chaque fois que je vais sur le net:

Je regarde mes emails

Je lis mes blogs preferes

Les infos google/yahoo

Le site de canal plus pour voir les guignols

4 mets que je ne mangerais pas:

De l’agneau, j’ai deja goute et j’aime pas

Du lapin pour les memes raison

Du lait

Des bananes (ca me rends malade)

4 de mes plats favoris:

Macarons

sushi

Paella

Rillette et fois gras

4 endroits ou j’aimerais etre en ce moment:

Chez moi (je suis pause dejeune au travail)

Dans une ile, sur une plage de sable fin, sous un palmier avec une magarita dans la main et mer bleu turquoise devant moi

A Hampstead heath pour profiter du beau temps

En Espagne

Bon ca fait encore un moment que je ne me suis pas occupee de mon blog mais en meme temps je n’ai pas vraiemnt cuisine. En fait, le beau temps a eu l’idee de s’installer et la ligne de metro que j’utilise a decrete qu’elle ne voulait pas que puisse rentrer facilement a la maison… Tout a commence jeudi, le metro marchait mal, je me suis dis que j’allais prendre le train. Et puis j’ai pense que le train s’arretait pas tres loin du travail de cheri, je l’ai donc appelle pour que l’on se retrouve et que l’on se passe une petite soiree en amoureux. Apres avoir mis un peu de temps a se retrouver (a noter que donner rendez-vous a quelqu’un pres d’un hotel Hilton a Londres n’est pas une bonne idee, il y en a trop!) nous avons pris un aperitif au pub puis nous sommes alles nous restaurer dans un petit restaurant du cote de Marylebone (c’etait tres bon mais je ne me souvient plus du nom). Bref, la panna de metro nous a permis de passer une bonne soiree et du coup je suis retournee travailler le vendredi en me disant (betement) que le metro etait repare. Et bien non, le soir j’ai reussi l’exploit de mettre 3H pour rentrer a la maison… Au final en rentrant la seule chose que j’ai eu le courage de faire c’etait des pates. Mais j’aurais vraiment apprecie un de ces petits cheese cake pour me reconforter!

cheese cake hibiscus gingembre.JPG

200g de philadelphia

3 oeufs

60g de sucre

9 Macvities digestive

80g de beurre

1 poignee de petals d’hibiscus seches

2 cuilleres a soupe de gigembre frais rape

Melanger en semble le philadelphia, les oeufs, le sucre et les fleurs d’hibiscus. Broyer les Macvities, ajouter le beurre fondu, le gingembre et bien melanger. Dans le fond de moules en papier mettre une couche du melange macvities/beurre/gingembre en appuyant dessus pour faire une pate. Ajouter dessus le melange philadelphia/sucre/oeuf/hibiscus. Mettre au four 20 minutes th160.

Powered by WordPress